Les Leftblogs soutiennent l’appel des féministes

1 Mai

Les LeftBlogs (http://leftblogs.info/ et https://twitter.com/#!/leftblogs) sont un groupe d’environ 70 blogueurs-es de gauche qui discutent et font résonner les blogs.


Ils font majoritairement campagne pour François Hollande au second tour de l’élection présidentielle. Le féminisme en tant que combat pour l’égalité est par essence un combat de gauche. C’est donc tout naturellement que les blogueurs-es de gauche ont signé l’appel « Les droits des femmes passent par la gauche ». Socialistes et féministes, ils soutiennent cette initiative et appellent toutes leurs lectrices et tous leurs lecteurs à faire de même en signant aussi cet appel.

Pour découvrir les Leftblogs : http://www.alter-oueb.fr/leftblogs ou http://libreaffichage.blogspot.fr/p/zavez-dit-left-blogs

Quelques membres des LeftBlogs parmi tant d’autres:
Cycee, www.bahbycc.com
Trublyonne, www.trublyonne.com
Bembelly, bembelly.wordpress.com
Jean Richy-Maury/JeandelaXR, jeandelaxr-lejouretlanuit.blogspot.com
Louis Lepioufle, louislepioufle.eu
Cyril Marcant, http://www.jepense-jecris.fr/
Jegoun, jegoun.net
David Burlot, www.sistraer.net
Fred Camino, http://elc95.blogspot.fr/
Elooooody, http://libreaffichage.blogspot.fr/
Dedalus, www.avoodware.com
Marco, www.alter-oueb.fr
Melclalex, perdre-la-raison.blogspot.com
See Mee, http://monblogessai.wordpress.com/
Romain Pigenel, http://www.variae.com/
Romain Blachier, romainblachier.typepad.fr
Yann, www.yann-savidan.com
Béatrice, http://www.mrs-clooney.fr/
Arnaud Mouillard,hern.over-blog.com
Mat fanus, matfanus.blogspot.com
Gilles, http://www.reflexionpolitique.net
Mehdi, http://lepuddingalarsenic.blogspot.fr/
Marie-Isabelle/Mipmip, http://mipmip.posterous.com/
M. Poireau, monsieurpoireau.blogspot.com

Le 1er mai, pour les droits des femmes

30 Avr

L’égalité professionnelle est inscrite dans la loi depuis 1983. Les textes se succèdent depuis cette date sans que les inégalités entre femmes et hommes ne se réduisent. Le 1er mai, journée internationale des travailleuses et des travailleurs, est l’occasion de rappeler que l’égalité professionnelle sera l’une des priorités de la gauche si elle gagne l’élection présidentielle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Diffusez les visuels !

Retrouvez les sur Facebook

 

Les propositions de François Hollande pour l’égalité professionnelle

> Les entreprises ne respectant pas leurs obligations en matière d’égalité professionnelle se verront plus sévèrement sanctionnées, notamment par la suppression de leurs exonérations de cotisations sociales. Un accord négocié avec les syndicats devra être adossé au diagnostic de situation comparée présenté chaque année par les entreprises.

> Afin de lutter contre la précarité qui frappe durement les femmes, les cotisations chômage sur les entreprises qui abusent des emplois précaires (contrats à durée déterminée, temps partiel, intérim) seront augmentées

> Construire l’égalité femmes-hommes nécessitera de revaloriser les emplois à prédominance féminine.

> L’égalité professionnelle sera l’un des sujets traités lors de la grande conférence économique et sociale que nous organiserons avec les interlocuteurs sociaux.

> Une grande campagne nationale de l’inspection du travail sera lancée sur l’égalité professionnelle.

> Je veux faire inscrire dans la Constitution, une concertation obligatoire avec les partenaires sociaux avant l’examen au Parlement d’un texte de loi sur les sujets sociaux. Cette concertation intégrera la question de l’égalité entre les sexes.

> J’ouvrirai dès 2012, un cycle de concertation avecles organisations syndicales de la fonction publique sur les perspectives salariales, le déroulement des carrières, les modes de nominations des emplois supérieurs et en particulier la lutte contre la précarité

Quand Sarkozy instrumentalise les droits des femmes

30 Avr

par Alice Loffredo et Martine Storti

De l’égalité entre les femmes et les hommes, il n’a pas été question pendant le quinquennat du Président sortant. La réforme des retraites a accentué les écarts de pension entre les femmes et les hommes, la précarité des femmes a augmenté, la France a reculé dans le classement mondial de la parité, la réforme de l’hôpital a entrainé la fermeture de dizaines de centres IVG et de maternités de proximité …

Pourtant, Nicolas Sarkozy n’hésite pas à instrumentaliser les droits des femmes mais avec un seul objectif : déployer sa stratégie de stigmatisation d’une population et d’une religion.

Cela avait déjà été le cas lors de la campagne électorale de 2007, puis, deux ans plus tard, lors du calamiteux débat, heureusement raté, sur l’identité nationale ; nous avions alors appris que l’égalité entre les hommes et les femmes et la liberté de ces dernières faisaient partie de l’identité française, comme s’il n’y avait pas eu – et précisément contre une certaine France – un long combat pour faire reculer inégalités et discriminations. On se souvient aussi des déclarations du ministre de l’Intérieur Claude Guéant, en février dernier, sur l’inégalité des civilisations. Au cours de l’actuelle campagne, Sarkozy reprend l’antienne, pour mieux conquérir l’électorat du Front national, comme lors de son meeting à Longjumeau, le 24 avril dernier : « toutes ces horreurs, l’excision, nous n’en voulons pas sur le territoire de la République. Ce ne sont pas pratiques culturelles, ce sont des pratiques qui martyrisent les femmes, c’est inacceptable… Je n’accepte pas qu’on enferme les femmes dans des prisons de tissus »

Pas question, bien sûr, de cautionner des pratiques qui en effet ne vont pas dans le sens de l’égalité et de la liberté : l’excision, la burka, l’enfermement, la surveillance des filles et des femmes, le marquage et l’affirmation identitaires à travers le corps des femmes, nous les refusons absolument.

Mais, dans un pays où les femmes gagnent toujours 27% de moins que les hommes, où 75 000 femmes sont violées chaque année, où l’UMP a investi seulement 28% de femmes pour les élections législatives, nous refusons l’externalisation du sexisme sur les seules personnes venues d’ailleurs. Nous refusons le glissement d’un féminisme comme valeur et comme principe à un féminisme identitaire. Nous refusons la conception étroite, nationaliste et exclusive de l’identité française. Nous refusons que les droits des femmes soient instrumentalisés pour servir les thèses qui sont celles du Front national depuis presque 30 ans.

De l’égalité et de la liberté, Nicolas Sarkozy se moque. Pour lui, les droits des femmes ne sont qu’une cartouche dans sa guerre éclair électorale, appuyée sur la xénophobie et le racisme, confondant islam et islamisme, essentialisant l’identité française et la religion musulmane, faisant ainsi le lit de ce qu’il prétend combattre : le communautarisme.

Diffusez l’appel autour de vous !

30 Avr

François Hollande, le candidat de la gauche rassemblée, l’a rappelé hier à Bercy : la victoire, nous devons aller la chercher ! Il nous reste 5 jours pour faire campagne et convaincre un maximum d’électrices et d’électeurs de voter à gauche le 6 mai prochain. Nous vous proposons d’utiliser la campagne « Les droits femmes passent par la gauche » pour convaincre autour de vous. Plusieurs outils sont à votre disposition, n’hésitez pas à les utiliser.

10 bonnes raisons de voter François Hollande

>> Diffusez ce clip sur Facebook et sur Twitter

– – – – – – – – –

Jusqu’à vendredi,

continuez à faire signer l’appel :

en l’envoyant à vos amis par mail

en le partageant sur Facebook et Twitter

en l’imprimant et en le diffusant autour de vous

Des femmes et hommes politiques s’engagent et soutiennent l’appel

30 Avr

De nombreuses femmes et nombreux hommes politiques soutiennent l’appel des féministes avec François Hollande. Elles et ils expliquent leurs raisons dans des messages vidéos.

Retrouvez-les ici :

Eva Joly, candidate Europe Ecologie Les Verts à l’élection présidentielle

Benoît Hamon, Porte parole du Parti socialiste

Cécile Duflot, Secrétaire Nationale de Europe Ecologie Les Verts

Adeline Hazan, maire de Reims

Christiane Taubira, députée

Bertrand Delanoë, maire de Paris

et de nombreuses autres : Marisol Touraine, Dominique Voynet, Elisabeth Guigou, Pascal Durand, Pouria Amirshahi, Marie-Noëlle Lienemann, Anne Hidalgo, Danielle Bousquet, Sophie Bessis

Signez l’appel « Les droits des femmes passent par la gauche » 

Nicolas Sarkozy et les droits des femmes

27 Avr

Nicolas Sarkozy annonce la fin de l’accès libre à la contraception pour les mineures ?

26 Avr

Ce matin, sur France Inter (questions des auditrices et auditeurs), Nicolas Sarkozy a déclaré que selon lui, lorsqu’une jeune femme mineure prenait la pilule, les parents devaient en être tenus informés.

Il remet en cause la loi de 2001 qui garantit l’accès libre à la contraception pour les jeunes de moins de 18 ans. C’est un recul grave en matière de droits des femmes à disposer de leur corps. Cela montre également le décalage entre Nicolas Sarkozy et la réalité de la vie des femmes aujourd’hui. Le Président-candidat vit apparemment dans la France d’avant !

Diffusez et partagez l’image ci-dessous sur les réseaux sociaux !

L’engagement de François Hollande concernant l’accès à la contraception pour les mineur-es :

SIGNEZ L’APPEL « Les droits des femmes passent par la gauche »

Retrouvez la prise de parole de Nicolas Sarkozy dans Inter’Activ sur France Inter (minute 12:22) : http://www.dailymotion.com/video/xqe76e_nicolas-sarkozy_news

Retrouvez le communiqué de presse du Planning Familial sur le sujet